Ronflement et Apnée du sommeil

Pourquoi ronflons-nous ? Et d’où vient l’apnée du sommeil ?

Quand vous dormez, vos muscles se relâchent. Ce relâchement musculaire entraîne le recul de la langue. L’espace au niveau des voies respiratoires (qui permettent le passage de l’air jusqu’aux poumons) diminue. Et provoque une baisse de la quantité d’air inspirée.

Pour continuer à alimenter les poumons en oxygène (et éviter l’asphyxie), le flux d’air s’accélère. Cette accélération entraîne la vibration de certains tissus de la gorge (voile du palet, luette, amygdales, etc.), détendus par le sommeil. C’est ce qui produit le ronflement. Parfois l’obstruction du pharynx est complète et provoque un arrêt respiratoire. C’est ce que l’on appelle une apnée du sommeil. Elle peut durer 10 secondes ou plus. Ce phénomène peut se répéter plusieurs dizaines ou centaines de fois par nuit ; on parlera alors de Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS).

Il s’agit d’un trouble du sommeil provoquant une baisse du taux d’oxygène dans le sang et de nombreux micro-réveils dont on ne se souvient pas. L’apnée du sommeil ne DOIT PAS être prise à la légère. Car elle peut entraîner des conséquences graves (hypertension, cancer, AVC, dépression, maladies cardiovasculaires, fatigue et somnolence, trouble de la libido, etc.) qui peuvent provoquer une mort prématurée.

Or, d’après les Autorités de Santé, 90% des personnes atteintes d’apnée du sommeil n’en sont pas conscientes ou ne sont pas traitées. En cas d’apnée du sommeil, il est indispensable de consulter un médecin spécialiste pour effectuer un examen de sommeil de contrôle de l’orthèse.

Depuis plusieurs décennies les études cliniques ont montré que les orthèses d’avancée mandibulaire sont efficaces contre le ronflement et l’apnée du sommeil.

L’orthèse d’avancée mandibulaire est un petit appareil – un peu comme un protège dents de sportifs ou une gouttière dentaire – qui permet de maintenir doucement votre mâchoire inférieure en position avancée pendant votre sommeil.

Elle libère ainsi le passage de l’air au niveau du pharynx et empêche le phénomène d’obstruction à l’origine du ronflement et de l’apnée du sommeil

Il existe bien sûr d’autres traitements. Les masques de ventilation sont efficaces mais contraignants et ils ne sont réservés qu’aux cas sévères d’apnée du sommeil. La chirurgie peut être efficace mais elle est chère, présente des risques et ne garantit pas les résultats alors qu’elle est définitive. Les dilatateurs nasaux peuvent aider certains ronfleurs si la respiration nasale est limitée mais ça n’est pas la cause principale des ronflements. Et les sprays ou pastilles pour la gorge ne fonctionnent généralement pas au-delà de quelques minutes et sur un ronflement très léger.

C’est la raison pour laquelle les orthèses d’avancée mandibulaire sont généralement recommandées en 1er, comme traitement contre le ronflement et l’apnée du sommeil.

 Source :ONIRIS

 


Dernière mise à jour : 24 avril 2018
Le Saviez-vous ?

Dents de sagesse

6 septembre 2015

Dents de sagesse

Les dents de sagesse sont les 3èmes molaires situées au fond en arrière de l’arcade dentaire. Elles apparaissent à l’âge adulte. Elles peuvent parfois pousser de travers, gêner, ou être douloureuses. Elles font alors l’objet d’une extraction.